14 juin 2007

Shopping à la marocaine

shoppin

« li machra yetnezeh !! » (Qui n’a rien acheté, se balade ; proverbe marocain)

L’achat est un acte complexe aussi bien pour le client que pour la discipline. Sa complexité dépend de plusieurs facteurs notamment l’implication, la nature du produit, la fréquence d’achat, le lieu de vente …

Toutefois, j’ai introduit mon sujet avec un proverbe marocain pour attirer votre attention sur un comportement particulier chez les clients spécialement les marocains (ce qui n’exclut pas les autres clients de différentes nationalités).

En effet, les marocains, quand ils s’ennuient, sortent et visitent les magasins un par un, pas nécessairement pour acheter mais pour faire un tour, voir les nouveautés, se rafraîchir dans les magasins climatisés quand il fait chaud … ils commencent à rencontrer des amis, en train de faire du shopping eux aussi, à faire connaissance d’autres gens… puis à acheter même sans le prévoir.

Cet achat non prévu est un achat impulsif, influencé par plusieurs facteurs et techniques marketing.

Comme facteurs on peut citer essentiellement la situation. Celle-ci joue un rôle extrêmement important ! Sans parler de marketing, quand on est accompagné, heureux, à l’aise, ou peut-être à peine rémunéré.. on est plus apte à acheter. Parfois, on est stressé, on tend à ne pas évaluer les alternatives, mais juste à acheter les produits les plus accessibles.

Pas seulement la psychologie de l’individu qui prime mais aussi d’autres facteurs situationnels, comme par exemple le climat, la proximité des points de ventes, leurs quantités, qualités et niveaux… le consommateur calculateur évalue souvent combien lui coûtera le shopping qu’il a prévu chez lui, càd combien lui coûtera s’il a à prendre un taxi car il pleut ou car les kissariates (points de ventes) sont loin de chez lui, ou peut-être il est préférable de partir à la ville voisine pour se balader dans plus de magasins de niveau plus élevé en matière de décoration, de classe sociale des gens qui eux aussi font du shopping…

Ce ne sont que des petits exemples que j’ai pu péché d’une mer tumultueuse de cas complexes et situations de l’Homme.

Marketing parlant, les efforts des géants commerciaux ne sont pas limités. Conscients de la complexité de la situation du consommateur, ils rendent, à leur tour aussi, l’achat plus encore complexe. L’achat à nos jours, n’est plus facile et agréable. Le consommateur se noie entre les promotions, le merchandising, les couleurs, les cartes fidélités, les cadeaux, les avantages… on lui offre tout, en espérant sa satisfaction. Mais comment peut-il être satisfait devant ces techniques et ces publicités (qu’il pense) mensongères sans confusion ?

Peut être actuellement, il faut penser à une nouvelle version du proverbe marocain bien adapté à notre environnement. Je proposerai « li machra, ydoukh » (qui n’a acheté, serait confus).

Posté par sima à 01:43 - - Permalien [#]